« Gauche française: la tentation du nombrilisme | Accueil | Tunisie: l'espoir et la peur »

26 mars 2011

Commentaires

Carmen

Je pensais exactement à ça hier, avant d'avoir lu cet article: mais que fait l'OMS? On ne sait pas très bien si c'est grâce aux sommes investies pour créer des vaccins et au battage médiatique que la propagation de la grippe aviaire a pu être stoppée, mais en tout cas on voit bien qu'ils ne font rien concernant les dangers du nucléaire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.